• À PROPOS DU JAPON

  • Destinations

    Hokkaido

    Sapporo / Hakodate / Asahikawa / Obihiro / Kushiro / Rishiri / Okushiri / Abashiri

    L'île la plus septentrionale du Japon et un paradis pour les amoureux de la nature

    Akita

    Kakunodate / Tazawa / Nyuto Onsen

    En été, partez à la découverte des montagnes et des lacs et détendez-vous ; en hiver, laissez-vous éblouir par la neige tout en appréciant la succulente cuisine du Nord.

    Iwate

    Morioka / Hiraizumi / Tono

    Les nombreuses attractions touristiques d'Iwate vous surprendront à chaque saison : entre son exquise gastronomie, ses superbes festivals et ses paysages exceptionnels, vous n'aurez que l'embarras du choix.

    Tohoku

    Préfecture de Yamagata / Préfecture de Fukushima / Préfecture d'Aomori

    Nature, histoire, gastronomie, ski et randonnée... Ressourcez votre esprit.

    Niigata

    Sadogashima / Naeba / Myoko Kogen / Echigo-yuzawa-Onsen

    Le pays de la neige, des sources chaudes et des sakés délicats

    Chiba

    Narita / Disneyland Tokyo

    La porte du Japon. Ce lieu regorge de sites touristiques magnifiques, facilement accessibles depuis la capitale.

    Tokyo

    Shinjuku / Akihabara / Asakusa

    La capitale du Japon et la métropole la plus peuplée au monde

    Mie

    Péninsule de Kii / Ise

    Découvrez le sanctuaire le plus sacré, de magnifiques perles et le parc à thèmes du samouraï. Imprégnez-vous de tradition et d'histoire.

    Kyoto

    Arashiyama / Gion / Kurama

    La tradition et la culture au cœur du Japon

    Osaka

    Umeda / Namba / Shin-Sekai

    L'une des plus grandes villes du Japon, terre de gastronomie

    Fukui

    Fukui / Katsuyama / Obama / Tsuruga / Awara

    Dégustez des spécialiès de la mer comme le crabe d'Echizen et le fameux poisson-globe et plongez-vous dans l'histoire de Fukui en découvrant son riche patrimoine.

    Hyogo

    Kobe / Toyooka / Himeji / Kinosaki

    Découvrez ses traditions, sa modernité, ses sites touristiques et sa gastronomie

    San'in

    Préfecture de Shimane / Préfecture de Tottori

    Tokushima

    Vallée d'Iya / Mont Tsurugi

    Des sources cachées et des paysages fantastiques dans un milieu naturel immaculé.

    Kochi

    Shimanto / Ashizuri-misaki

    Combinaison d'une beauté naturelle préservée et d'un climat tropical

    Hiroshima

    Miyajima / Iwakuni / Tomo-no-ura / Onomichi

    Empreinte d'histoire et symbole de la paix dans le monde entier

    Ehime

    Uwajima / Matsuyama / Mont Ishizuchi

    Des fruits frais et du poisson. Visitez des châteaux, explorez l'histoire.

    Fukuoka

    Fukuoka / Dazaifu

    De nombreux sites à découvrir et une cuisine délicieuse. Fukuoka vous satisfera à coup sûr.

    Saga

    Karatsu / Imari / Arita

    Une expérience à couper le souffle avec des paysages naturels et de l'artisanat traditionnel. Un voyage qui vous surprendra à chaque coin de rue.

    Kumamoto

    Kumamoto / Mont Aso / Kurokawa-Onsen

    Immergez-vous dans la nature et découvrez des saveurs typiques.

    Kagoshima

    Parc national de Kirishima-Yaku / Péninsule de Satsuma / Archipel Amami

    La terre de héros historiques et de paysages volcaniques vivants. Dégustez le délicieux shochu et goûtez la cuisine unique de Kagoshima.

    Okinawa

    Île d'Osumi / Île Miyako / Archipel Yaeyama

    Partie tropicale du Japon à la culture et à l'histoire uniques

  • Thèmes

  • À ne pas manquer

  • Plus de plaisir

Découvrez le Japon traditionnel

Tout voyage au Japon passe par la découverte personnelle des traditions anciennes. Fort heureusement, le Japon a parfaitement su conjuguer tradition et modernité, et les occasions de découvrir le Japon traditionnel sont nombreuses.

L'ikebana, l'origami et la calligraphie japonaise sont des arts très anciens qui ont tous un élément en commun : le washi, le papier traditionnel japonais fait à la main. Littéralement traduit par « papier japonais », le washi est fabriqué depuis plus de 1 000 ans et considéré comme l'un des plus beaux papiers au monde. Le statut de Patrimoine culturel immatériel lui a été accordé par l'UNESCO. Le washi est généralement fabriqué à partir de longues fibres naturelles de gampi, mitsumata et kozo (mûrier à papier) et est réputé pour sa résistance et sa souplesse par rapport aux autres papiers. Le washi dispose également d'une incroyable gamme de couleurs, de textures et de modèles. Ces qualités permettent d'utiliser le washi dans de nombreuses applications dépassant le cadre des arts, qu'il s'agisse de souvenirs de toutes sortes ou de paravents et portes coulissantes en papier qu'on trouve dans les bâtiments traditionnels japonais, en passant par les intérieurs occidentaux. Essayez de fabriquer du washi en prenant un cours à l'usine de production de papier ou dans l'un des nombreux musées à travers le Japon.

La cérémonie du thé, connue localement sous le nom de sado, l'esprit du thé, illustre parfaitement l'esthétique japonaise et permet de mieux comprendre les idéaux japonais d'équilibre, d'harmonie, de grâce et de bienséance. Fortement influencé par le bouddhisme zen, le sado est un rituel au cours duquel chaque mouvement, chaque élément, et même le temps qui passe, a un but précis. De nombreux temples (otera) à travers le Japon proposent la cérémonie du thé aux visiteurs. C'est une expérience unique à ne pas manquer. Et si lors d'une de vos visites des temples, vous vouliez vous essayer à la pratique de zazen ? Zazen se traduit littéralement par « méditation assise » ; il s'agit de la pratique consistant à suspendre son jugement et à se mettre en retrait par rapport aux mots, aux idées et images. Dans le bouddhisme Zen, la pratique du zazen permet de calmer le corps et l'esprit afin d'améliorer la concentration et d'atteindre l'illumination. De nombreux temples offrent la possibilité de pratiquer zazen.

Même dans les villes modernes à travers le Japon, il n'est pas rare de voir de véritables geisha ou leurs jeunes apprenties, connues sous le nom de maiko, se promener simplement dans la rue. Vous aurez d'autant plus de chances d'en rencontrer à Kyoto, où la profession persiste à ce jour. Geisha, dont l'écriture est composée des caractères « art » et « celle qui agit », se décrit comme une artiste de spectacle. Douées pour la danse, le chant et la musique classique japonaise, la conversation et même les jeux de salon, les geishas sont devenues les artistes de divertissement de l'élite. Certes onéreux, de nombreux ryoutei (restaurants de style japonais traditionnels) proposent une soirée riche en nourriture, boissons et divertissements avec une véritable geisha dans votre pièce privée agrémentée d'une natte.

  • ©SHOCHIKU

Le kabuki compte parmi les autres formes de divertissement traditionnel japonais encore pratiquées aujourd'hui comme elles l'étaient jadis. Composé des caractères correspondant à « chanter », « danser » et « compétence », le kabuki est un type de danse théâtrale célèbre pour ses costumes somptueux et ses mouvements difficiles. Assister à un kabuki prend toute une journée, mais vous pouvez profiter du spectacle sans avoir à passer une journée entière au théâtre. Tous les théâtres de kabuki proposent un billet hito makumi (acte unique), avec possibilité de louer un enregistrement expliquant la représentation en anglais.

Un moyen amusant de découvrir le Japon traditionnel est d'assister à un tournoi de sumo. Ces tournois, appelés basho en japonais, ont lieu tous les deux mois et débutent en janvier avec le tournoi de Tokyo. Puis en mars à Osaka, à Tokyo au mois de mai, en juillet à Aichi, en septembre à Tokyo et enfin en novembre à Fukuoka. Si les combats sont certes une expérience unique à ne pas manquer, le rituel est quant à lui véritablement inoubliable. En présentation, les lutteurs imposants paradent autour du tatami vêtus du keshou mawashi, vêtement semblable à un tablier couvrant le bas du corps. Pour les non-japonais, ces sumos incarnent l'élégance et la tradition alors qu'en fait, ils sont payés pour faire de la publicité pour les entreprises locales qui soutiennent les différents rishiki, ou lutteurs. Qu'ils gagnent ou qu'ils perdent, les lutteurs sumo ne doivent pas laisser transparaître leurs émotions. Les spectateurs, en revanche, crient et encouragent avec ferveur leur rikishi favori, allant même jusqu'à jeter leurs coussins « zabuton » après un combat disputé. Les tournois durent deux semaines et se terminent le dimanche. Plus la fin du tournoi se rapproche, plus il est difficile et exaltant d'obtenir des billets. Les combats de catégorie inférieure ont lieu le matin, donc si vous n'êtes pas un grand fan, assister à la dernière heure sera largement suffisant pour vivre pleinement l'expérience.

Copyright © Japan Airlines. All rights reserved.

To Page top