• À PROPOS DU JAPON

  • Destinations

    Hokkaido

    Sapporo / Hakodate / Asahikawa / Obihiro / Kushiro / Rishiri / Okushiri / Abashiri

    L'île la plus septentrionale du Japon et un paradis pour les amoureux de la nature

    Akita

    Kakunodate / Tazawa / Nyuto Onsen

    En été, partez à la découverte des montagnes et des lacs et détendez-vous ; en hiver, laissez-vous éblouir par la neige tout en appréciant la succulente cuisine du Nord.

    Iwate

    Morioka / Hiraizumi / Tono

    Les nombreuses attractions touristiques d'Iwate vous surprendront à chaque saison : entre son exquise gastronomie, ses superbes festivals et ses paysages exceptionnels, vous n'aurez que l'embarras du choix.

    Tohoku

    Préfecture de Yamagata / Préfecture de Fukushima / Préfecture d'Aomori

    Nature, histoire, gastronomie, ski et randonnée... Ressourcez votre esprit.

    Niigata

    Sadogashima / Naeba / Myoko Kogen / Echigo-yuzawa-Onsen

    Le pays de la neige, des sources chaudes et des sakés délicats

    Chiba

    Narita / Disneyland Tokyo

    La porte du Japon. Ce lieu regorge de sites touristiques magnifiques, facilement accessibles depuis la capitale.

    Tokyo

    Shinjuku / Akihabara / Asakusa

    La capitale du Japon et la métropole la plus peuplée au monde

    Mie

    Péninsule de Kii / Ise

    Découvrez le sanctuaire le plus sacré, de magnifiques perles et le parc à thèmes du samouraï. Imprégnez-vous de tradition et d'histoire.

    Kyoto

    Arashiyama / Gion / Kurama

    La tradition et la culture au cœur du Japon

    Osaka

    Umeda / Namba / Shin-Sekai

    L'une des plus grandes villes du Japon, terre de gastronomie

    Fukui

    Fukui / Katsuyama / Obama / Tsuruga / Awara

    Dégustez des spécialiès de la mer comme le crabe d'Echizen et le fameux poisson-globe et plongez-vous dans l'histoire de Fukui en découvrant son riche patrimoine.

    Hyogo

    Kobe / Toyooka / Himeji / Kinosaki

    Découvrez ses traditions, sa modernité, ses sites touristiques et sa gastronomie

    San'in

    Préfecture de Shimane / Préfecture de Tottori

    Tokushima

    Vallée d'Iya / Mont Tsurugi

    Des sources cachées et des paysages fantastiques dans un milieu naturel immaculé.

    Kochi

    Shimanto / Ashizuri-misaki

    Combinaison d'une beauté naturelle préservée et d'un climat tropical

    Hiroshima

    Miyajima / Iwakuni / Tomo-no-ura / Onomichi

    Empreinte d'histoire et symbole de la paix dans le monde entier

    Ehime

    Uwajima / Matsuyama / Mont Ishizuchi

    Des fruits frais et du poisson. Visitez des châteaux, explorez l'histoire.

    Fukuoka

    Fukuoka / Dazaifu

    De nombreux sites à découvrir et une cuisine délicieuse. Fukuoka vous satisfera à coup sûr.

    Saga

    Karatsu / Imari / Arita

    Une expérience à couper le souffle avec des paysages naturels et de l'artisanat traditionnel. Un voyage qui vous surprendra à chaque coin de rue.

    Kumamoto

    Kumamoto / Mont Aso / Kurokawa-Onsen

    Immergez-vous dans la nature et découvrez des saveurs typiques.

    Kagoshima

    Parc national de Kirishima-Yaku / Péninsule de Satsuma / Archipel Amami

    La terre de héros historiques et de paysages volcaniques vivants. Dégustez le délicieux shochu et goûtez la cuisine unique de Kagoshima.

    Okinawa

    Île d'Osumi / Île Miyako / Archipel Yaeyama

    Partie tropicale du Japon à la culture et à l'histoire uniques

  • Thèmes

  • À ne pas manquer

  • Plus de plaisir

Kyo Ryori : le summum de la cuisine japonaise

Pendant près de 1 200 ans, Kyoto a été la capitale du Japon et le siège de la cour impériale. Pendant tout ce temps, la ville a attiré des quatre coins du pays des artisans qui cherchaient à perfectionner leurs compétences afin de servir l'Empereur. Les chefs ne faisaient alors pas exception à la règle. Jadis appelée la cuisine de l'Empereur, Kyoto jouit d'une tradition culinaire riche et variée et propose sa propre déclinaison de la cuisine japonaise, appelée kyo ryori (cuisine de Kyoto). Le kyo ryori, fierté de la ville qui abrite de nombreux restaurants comptabilisant au total plus de 130 étoiles au guide Michelin, réunit sophistication, impression artistique et subtilité du goût pour devenir une expérience pour tous les sens. Les plats sont créés en mettant l'accent sur la beauté naturelle et les ingrédients locaux et de saison. Le kyo ryori est une fusion de quatre variétés de cuisine :

Le yusoku ryori est une cuisine très raffinée et élégante que l'on retrouvait dans les cuisines du palais impérial de Kyoto au cours de la période Heian, entre le VIIIe et le XIIe siècle. Elle était servie aux Empereurs et nobles de haut rang lors des banquets de la cour impériale.

Le kaiseki ryori, aussi appelé localement kyo kaiseki, trouve son origine dans la cérémonie du thé japonaise, mais s'est par la suite transformé en un style de repas couru parmi les cercles aristocratiques. Le kaiseki ryori utilise des saveurs subtiles pour faire ressortir le goût des ingrédients de saison et locaux. L'ordre dans lequel les plats sont servis est déterminé par la méthode de cuisson de chaque plat.

L'origine du shojin ryori remonte à l'austérité des moines bouddhistes, qui devaient composer leur repas sans viande ni poisson, puisqu'il leur est interdit de prendre la vie d'autres créatures vivantes. Même si tous les plats sont strictement végétariens, ils sont savoureux et très nourrissants. Le tofu, spécialité locale de Kyoto, est un ingrédient commun utilisé dans le shojin ryori.

L'obanzai ryori est un style de cuisine familiale traditionnelle qui se transmet depuis de nombreuses générations parmi la population locale de Kyoto. L'obanzai ryori se compose de plusieurs plats faciles à préparer, principalement à base de légumes produits localement et d'autres ingrédients de saison. Les plats sont confectionnés de manière à mettre en valeur les saveurs naturelles des ingrédients utilisés.

Élément indispensable du kyo ryori, et de la cuisine japonaise en général, le dashi est un bouillon japonais. Deux des plus délicieux types de dashi sont confectionnés avec du katsuo (flocons de bonite séchés) et du kombu (varech). Si la population de Kyoto et de tout le Japon est si friande de dashi, c'est à cause de l'umami, un goût succulent et agréable qui se marie si bien avec d'autres goûts et enrichit les saveurs. L'umami, découvert par un chimiste japonais il y a plus de 100 ans et considéré comme le cinquième goût de base après le sucré, l'acide, l'amer et le salé, a joué un rôle important pour permettre à un public plus international d'accéder à la cuisine japonaise.

Un excellent moyen de goûter le kyo ryori est d'expérimenter le kawadoko, passe-temps estival consistant à manger en plein air sur des plates-formes temporaires construites sur des cours d'eau. De mai à septembre, de nombreux restaurants bordant la rivière Kamogawa construisent des pontons en bois temporaires pour permettre aux visiteurs de profiter des différentes saveurs du kyo ryori sans souffrir de l'écrasante chaleur estivale. Les visiteurs peuvent également découvrir le kawadoko à Kibune et Takao, situés dans les montagnes boisées au nord du centre de Kyoto.

Copyright © Japan Airlines. All rights reserved.

To Page top