• À PROPOS DU JAPON

  • Destinations

    Hokkaido

    Sapporo / Hakodate / Asahikawa / Obihiro / Kushiro / Rishiri / Okushiri / Abashiri

    L'île la plus septentrionale du Japon et un paradis pour les amoureux de la nature

    Akita

    Kakunodate / Tazawa / Nyuto Onsen

    En été, partez à la découverte des montagnes et des lacs et détendez-vous ; en hiver, laissez-vous éblouir par la neige tout en appréciant la succulente cuisine du Nord.

    Iwate

    Morioka / Hiraizumi / Tono

    Les nombreuses attractions touristiques d'Iwate vous surprendront à chaque saison : entre son exquise gastronomie, ses superbes festivals et ses paysages exceptionnels, vous n'aurez que l'embarras du choix.

    Tohoku

    Préfecture de Yamagata / Préfecture de Fukushima / Préfecture d'Aomori

    Nature, histoire, gastronomie, ski et randonnée... Ressourcez votre esprit.

    Niigata

    Sadogashima / Naeba / Myoko Kogen / Echigo-yuzawa-Onsen

    Le pays de la neige, des sources chaudes et des sakés délicats

    Chiba

    Narita / Disneyland Tokyo

    La porte du Japon. Ce lieu regorge de sites touristiques magnifiques, facilement accessibles depuis la capitale.

    Tokyo

    Shinjuku / Akihabara / Asakusa

    La capitale du Japon et la métropole la plus peuplée au monde

    Mie

    Péninsule de Kii / Ise

    Découvrez le sanctuaire le plus sacré, de magnifiques perles et le parc à thèmes du samouraï. Imprégnez-vous de tradition et d'histoire.

    Kyoto

    Arashiyama / Gion / Kurama

    La tradition et la culture au cœur du Japon

    Osaka

    Umeda / Namba / Shin-Sekai

    L'une des plus grandes villes du Japon, terre de gastronomie

    Fukui

    Fukui / Katsuyama / Obama / Tsuruga / Awara

    Dégustez des spécialiès de la mer comme le crabe d'Echizen et le fameux poisson-globe et plongez-vous dans l'histoire de Fukui en découvrant son riche patrimoine.

    Hyogo

    Kobe / Toyooka / Himeji / Kinosaki

    Découvrez ses traditions, sa modernité, ses sites touristiques et sa gastronomie

    San'in

    Préfecture de Shimane / Préfecture de Tottori

    Tokushima

    Vallée d'Iya / Mont Tsurugi

    Des sources cachées et des paysages fantastiques dans un milieu naturel immaculé.

    Kochi

    Shimanto / Ashizuri-misaki

    Combinaison d'une beauté naturelle préservée et d'un climat tropical

    Hiroshima

    Miyajima / Iwakuni / Tomo-no-ura / Onomichi

    Empreinte d'histoire et symbole de la paix dans le monde entier

    Ehime

    Uwajima / Matsuyama / Mont Ishizuchi

    Des fruits frais et du poisson. Visitez des châteaux, explorez l'histoire.

    Fukuoka

    Fukuoka / Dazaifu

    De nombreux sites à découvrir et une cuisine délicieuse. Fukuoka vous satisfera à coup sûr.

    Saga

    Karatsu / Imari / Arita

    Une expérience à couper le souffle avec des paysages naturels et de l'artisanat traditionnel. Un voyage qui vous surprendra à chaque coin de rue.

    Kumamoto

    Kumamoto / Mont Aso / Kurokawa-Onsen

    Immergez-vous dans la nature et découvrez des saveurs typiques.

    Kagoshima

    Parc national de Kirishima-Yaku / Péninsule de Satsuma / Archipel Amami

    La terre de héros historiques et de paysages volcaniques vivants. Dégustez le délicieux shochu et goûtez la cuisine unique de Kagoshima.

    Okinawa

    Île d'Osumi / Île Miyako / Archipel Yaeyama

    Partie tropicale du Japon à la culture et à l'histoire uniques

  • Thèmes

  • À ne pas manquer

  • Plus de plaisir

D'où admirer le mont Fuji

S'élançant à 3 776 mètres au-dessus du niveau de la mer, le mont Fuji est non seulement le point culminant du Japon, mais également un site légendaire du pays. Voilà plusieurs siècles que ce volcan solitaire, presque parfait, est représenté sur des peintures, sérigraphies sur bois et d'autres objets d'art. Certaines collections, au premier rang desquelles les « Trente-six vues du Mont Fuji » signées Hokusai, tentent même de saisir l'essence de la contemplation de cette montagne à partir de divers points de vue.

De nombreuses possibilités d'admirer le mont Fuji s'offrent aux voyageurs. Naturellement, la plus évidente consiste à gravir la montagne, dont vous verrez immanquablement les flancs à mesure que, d'un pas lourd, vous vous approcherez du sommet. Seulement voilà, la saison officielle pour effectuer cette ascension ne dure que quelques mois et, à la vérité, la beauté du mont Fuji s'apprécie d'autant plus depuis une certaine distance.

Les régions environnantes recèlent d'innombrables sites d'où l'on jouit d'une superbe vue sur le mont Fuji. Et selon l'angle adopté, ce volcan semble prendre des airs différents. Lorsque le ciel est parfaitement dégagé, on aperçoit sa cime couronnée de neige à des centaines de kilomètres à la ronde. Mais le plus souvent, la vue du sommet est obstruée par des nuages de basse altitude ou une mauvaise visibilité. Pour maximiser vos chances de réussite, postez-vous sur votre point de vue au petit matin ou en fin d'après-midi, en particulier pendant les mois d'hiver très froids (la visibilité est souvent meilleure qu'en été). On aperçoit en général le célèbre manteau neigeux de ce mont de novembre à mai.

La région des Cinq lacs, Fuji Goko, qui se situe sur le flanc nord du mont Fuji, offre les meilleures chances de bénéficier d'une belle vue sur la montagne du fait de sa proximité. Plus éloigné, Hakone est également un endroit apprécié d'où l'on peut contempler le mont Fuji. Mais les chances de profiter d'une vue dégagée y sont plus faibles : il faut en effet que le temps soit clair à la fois à Hakone et autour de la montagne. Voici une carte où figurent ces lieux ainsi que d'autres endroits qui offrent d'excellents points de vue sur le mont Fuji :

Depuis Tokyo

Par temps clair, nombre de plates-formes d'observation de Tokyo offrent une vue intéressante sur le mont Fuji, qui contraste avec le profil urbain de Tokyo. Grâce à l'amélioration de la qualité de l'air, le nombre de jours où le mont Fuji est visible depuis le centre de Tokyo ne cesse d'augmenter depuis quelques décennies. On en compte à présent plus de 120 par an.

Bunkyo Civic Center

Horaires : de 9 h 00 à 20 h 30
Fermeture : le 3e dimanche de mai, du 29 décembre au 3 janvier
Tarif : entrée gratuite

Parmi les nombreuses plates-formes d'observation que l'on trouve dans Tokyo, le Bunkyo Civic Center, qui jouit d'une situation centrale, offre des points de vue absolument saisissants sur le mont Fuji : la montagne se dessine de manière imposante derrière les gratte-ciel du quartier de Shinjuku.

Mont Takao (Takaosan)

Le Takaosan est une montagne couverte de forêts située dans l'ouest de Tokyo. C'est l'un des sites naturels les plus proches du centre-ville qui se prêtent à la randonnée. Lorsque le ciel est dégagé, le mont Fuji est visible de la cime du mont Takaosan et à partir du sentier qui se poursuit à l'ouest le long de la crête.

Depuis le Shinkansen

Le Shinkansen Tokaido, le train à grande vitesse japonais, circule au sud du mont Fuji et, et à son bord, les voyageurs peuvent admirer la montagne. Les champs situés au sud de la ligne offrent également une vue agréable sur les trains et la montagne.

À bord du train
On peut voir le mont Fuji à bord du Shinkansen Tokaido entre Tokyo et Osaka. En venant de Tokyo, c'est aux abords de la gare de Shin-Fuji que vous jouirez de la meilleure vue du volcan, qui se dresse à votre droite, après 40 à 45 minutes de trajet.

Vue sur le mont Fuji et le train

On peut aussi profiter de la célèbre vue du mont Fuji au premier plan duquel passent les trains, depuis les terres cultivées situées à l'est du centre-ville de Fuji.

Depuis la région des Cinq lacs

Au nord du volcan, la région des Cinq lacs, Fuji Goko, offre une vue exceptionnelle sur le mont Fuji. Aux abords des lacs se trouvent plusieurs postes d'observation qui valent le détour. La région fait également partie des rares sites japonais d'où l'on peut apprécier le « double sakasa Fuji » (Fuji double diamant), c'est-à-dire le mont Fuji et son reflet au moment où le soleil levant ou couchant touche son sommet.

Rive nord du lac Kawaguchiko
La rive nord du lac Kawaguchiko offre une vue époustouflante sur la montagne, qui se reflète parfois dans le lac. De cette rive, on voit le lac et le mont Fuji, sublimés par la floraison des cerisiers, généralement à la mi-avril, et les couleurs automnales, d'ordinaire à la mi-novembre.

Pagode Chureito

Située sur le versant de la montagne, Chureito est une pagode de cinq étages qui domine la ville de Fujiyoshida. Ce lieu de culte est l'un des plus prisés de la région pour contempler la floraison des cerisiers. Émerveillez-vous devant le mont Fuji se dressant dans une mer de cerisiers en fleurs.

Lac Yamanakako

Situé le plus à l'est, le lac Yamanakako est le plus grand des Cinq lacs. En matière d'aménagements, il se situe au second rang. La vue sur le mont Fuji depuis ce lac est fort agréable, notamment depuis sa rive nord.

Oshino Hakkai

Oshino Hakkai est un petit village touristique situé au nord-est du mont Fuji, campé entre le lac Kawaguchiko et le lac Yamanakako. Les visiteurs peuvent admirer le mont Fuji et les toits de chaume du musée de plein air Hannoki Bayashi Shiryokan à partir d'une plate-forme d'observation située près de l'entrée du musée.

Téléphérique panoramique du Mont Fuji

Le téléphérique panoramique du mont Fuji mène à une plate-forme d'observation surplombant le mont Fuji et le lac Kawaguchiko à 400 mètres d'altitude, sur le flanc du mont Tenjo. De là, un sentier rejoint le mont Mitsutoge, à l'issue d'une journée de randonnée, avec une superbe vue sur le mont Fuji.

Lac Motosuko

Situé le plus à l'ouest, le lac Motosuko est le moins aménagé des Cinq lacs de la région. Le billet de 1 000 yens japonais représente une célèbre vue du mont Fuji depuis la rive nord-ouest de ce lac. Malheureusement, il est assez difficile d'y accéder par les transports en commun, car la plupart des bus ne s'arrêtent que sur la partie est du lac.

Festival Fuji Shibazakura

Se déroulant de la mi-avril au début du mois de juin près du lac Motosuko, le « festival » Fuji Shibazakura est l'occasion idéale d'admirer la floraison des phlox mousse (shibazakura). Ces fleurs se montrent sous leur meilleur jour durant les trois premières semaines de mai.

Depuis Hakone

Hakone offre l'une des meilleures vues sur le mont Fuji... à condition que le ciel soit dégagé. Hélas, la visibilité est souvent mauvaise, en particulier à la mi-journée. C'est à ce moment que la brume et les nuages de basse altitude se massent autour de la montagne.

Moto Hakone
De la région de Moto Hakone sur la rive sud du lac Ashinoko, on bénéficie de la vue typique du lac et du mont Fuji depuis Hakone. Depuis le palais impérial de Hakone et à bord des bateaux touristiques qui sillonnent le lac, les points de vue sont également intéressants.

Owakudani

Owakudani est une « vallée de l'enfer » volcanique active située sur le flanc nord du mont Hakone. Par temps clair, on aperçoit le mont Fuji depuis les sentiers qui mènent aux sources chaudes fumantes et depuis le téléphérique qui relie Togendai à Owakudani.

Gotemba Premium Outlets

Les clients peuvent admirer la vue sur le mont Fuji depuis le Gotemba Premium Outlets, un des complexes de magasins d’usine les plus populaires du Japon. Ce complexe comprenant plus de 200 boutiques internationales et nationales est situé dans la vallée, entre Hakone et le mont Fuji.

Depuis la péninsule de Miura

La petite péninsule de Miura est située au sud de Yokohama et est réputée pour ses plages. Par temps clair, il est possible d'admirer le mont Fuji depuis les plages de la côte occidentale.

Côte occidentale de la péninsule de Miura
De Zushi à Miura, les plages situées sur la côte occidentale de la péninsule de Miura offrent une superbe vue sur le mont Fuji de l'autre côté de la baie.

Depuis la ville de Shizuoka

Certains quartiers de la ville de Shizuoka offrent une vue sur le mont Fuji, en particulier les alentours du port de Shimizu.

Plateau Nihondaira
Le plateau Nihondaira constitue un poste d'observation en altitude d'où l'on peut admirer le mont Fuji, les champs de thé vallonnés et la zone urbanisée du port de Shimizu en contrebas. Les touristes combinent souvent cette excursion avec une visite du sanctuaire Kunozan Toshogu.

Plage de Miho

Située sur la côte ouest de la baie de Suruga et bordée de pins, la plage de Miho s'étend sur trois kilomètres le long de la péninsule. Célèbre pour les vues de sa plage de galets et du mont Fuji, Miho a récemment été ajoutée, avec le mont Fuji, à la liste des sites japonais inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Du ciel

Certains vols au départ ou à destination de l'aéroport de Haneda, près de Tokyo, passent tout près du mont Fuji, accordant aux passagers le privilège d'une vue du ciel sur la montagne.

En avion
On bénéficie d'une vue des plus impressionnantes du mont Fuji sur les vols intérieurs au départ de l'aéroport de Haneda à destination de l'ouest du Japon. Les avions volent alors très près de la montagne et même parfois juste au-dessus. Les avions qui partent de l'ouest du Japon à destination de l'aéroport de Haneda passent en général plus au sud, mais la vue sur le mont Fuji en vaut parfois la peine.

Depuis des sources chaudes

L’une des façons les plus relaxantes d’admirer le mont Fuji est depuis un onsen, un bain thermal japonais. Il existe quelques villes balnéaires populaires dans les environs du mont. Cependant, il y a étonnamment peu de ryokan et bains publics d’où vous pouvez réellement voir la montagne tout en vous relaxant dans l’eau chaude fumante.

Sources chaudes autour des Cinq lacs
De nombreux bains thermaux sont disséminés dans la région des Cinq lacs mais, étonnamment, bien peu de bassins donnent sur le mont Fuji. Plusieurs ryokans situés sur les rives nord-est du lac Kawaguchiko proposent des bains assortis de ce privilège, tels que les bains publics de Yurari, au sud du lac Saiko, et de Benifuji no Yu, sur le lac Yamanakako.

Sources chaudes des environs de Hakone

Le nombre de sources chaudes avec vue sur le mont Fuji est encore plus réduit à Hakone. Le Green Plaza Hotel, près de Togendai, fait partie des exceptions. Ses bains extérieurs permettent de contempler la montagne lorsque la visibilité est bonne. Pendant la journée, dans les limites de certains créneaux horaires, ses bains sont également ouverts au public, moyennant des frais d'entrée.

Depuis les pistes de ski

Deux petites stations de ski sont nichées au bas des pentes du mont Fuji. Les skieurs et snowboardeurs y jouissent d'une vue unique sur la montagne tout en glissant sur les pistes à vive allure.

Fujiten Snow Resort
Fujiten Snow Resort est la plus grande des deux stations de ski sur le mont Fuji et se trouve à la base nord de la montagne. Ses installations offrent de belles vues sur la crête. Bien qu'il ne soit pas immense, le site présente un large choix de pistes ainsi qu'un vaste espace dédié aux enfants. Ils peuvent y faire de la luge et de la glissade sur chambre à air, ainsi que prendre des leçons de ski, entre autres activités de neige.

Snow Town Yeti

Située sur le flanc sud de la montagne, Snow Town Yeti est loin d'être la plus grande station de ski du Japon. Mais à chaque saison, c'est elle qui ouvre le plus tôt au Japon (vers la mi-octobre, bien qu'avec de la neige artificielle). Il s'agit également de l'une des deux seules stations de ski implantées sur le mont Fuji, de sorte que les amateurs de glisse voudront peut-être intégrer Snow Town Yeti à leur programme.

Source : japan-guide.com

Copyright © Japan Airlines. All rights reserved.

To Page top